Quels sont les dangers des « régimes à la mode » ?

Vous avez dû certainement déjà le remarquer : avec l’arrivée des beaux jours et de l’épreuve du maillot de bain, les magazines explosent de régimes miracles, nous promettant parfois de perdre jusqu’à 4 kg en une semaine…

Tentant, n’est-ce pas ?

Mais que se cache-t-il vraiment derrière ces recettes miracles ? Quels sont les conséquences sur la santé ?

Premièrement, l’organisme réagit très mal face à une perte de poids trop rapide. Pourquoi ? Car nous sommes malheureusement faits ainsi au vu de notre passé durant lequel il y a eu des périodes de famines, de disettes… le corps réagit face à cette perte de poids rapide en stockant très vite les graisses à l’arrêt du régime. C’est l’effet yoyo. Vous reprenez alors aussitôt vos kilos perdus et même davantage de kilos… De plus, ces régimes ne modifient pas vos habitudes alimentaires antérieures durablement. Certains régimes sont même très restrictifs et la frustration est susceptible d’entraîner des envies irrésistibles d’aliments sucrés et/ou gras.

Deuxièmement, ces régimes sont très rarement équilibrés et ne sont pas adaptés au cas par cas. Ils sont très souvent trop faibles en énergie si bien que la fatigue et même la morosité se font ressentir au bout de quelques temps. Mal équilibrés, ils sont en général déficitaires en vitamines et minéraux (voir les conséquences ici), en glucides (qui sont pourtant indispensables au bon fonctionnement de l’organisme), en lipides (l’organisme a besoin d’un minimum quotidien de graisses notamment insaturées car celles-ci sont indispensables au bon fonctionnement cardio-vasculaire et nerveux) et en général trop riches en protides. Une consommation excessive de protéines (régimes hyperprotéinés) entraîne un travail accru de la part des reins… ce n’est donc pas possible de pratiquer ce genre de régimes à long terme sans courir le risque de fatiguer ses reins…

Troisièmement, le corps devient de plus en plus capricieux au fur et à mesure des régimes tentés et ils deviennent alors de moins en moins efficaces. Il devient donc de plus en plus difficile de perdre du poids.

Comment faire alors pour perdre du poids durablement ?

Le mieux est d’avoir recours à un suivi diététique auprès de professionnels. Une perte de poids progressive (environ 4 kg par mois) sera nécessaire afin d’éviter l’effet yoyo et les carences de toutes sortes. De plus, un professionnel vous réapprendra à manger autrement et réalisera une sorte de rééducation alimentaire, nécessaire afin d’enrayer les habitudes alimentaires néfastes