L’anodontie ou l’absence d’incisives latérales

L’anodontie ou l’absence d’incisives latérales, un vrai dilemme pour les orthodontistes

Les orthodontistes doivent souvent faire face à des situations compliquées, lorsqu’il s’agit d’anomalies de dentitions. En effet, le plus grand dilemme auquel il doit faire face au cours d’une correction de malocclusion qui présente une absence congénitale de dents, est de décider si oui ou non il faut remplacer cette absence prothétiquement une fois que le traitement d’orthodontie soit terminé. C’est une décision qui doit être prise avec le dentiste généraliste et le patient. Pour solutionner cette anomalie, il existe deux alternatives. Soit, les dents manquantes sont remplacées prothétiquement. Soit, l’orthodontiste ferme entièrement les espaces où les dents manquent.

Une situation à ne pas négliger

Cette situation d’incisives latérales manquantes, peut toucher environ 2% des personnes. C’est une situation à prendre très au sérieux, pas comme pour les autres dents comme les prémolaires inférieures. S’il s’agit d’une dent antérieure comme l’incisive latérale, l’absence peut avoir des effets à l’instar de l’absence de prémolaires inférieures. Cette absence a également une conséquence sur le visage. Elle conduit à des incidences esthétiques notables dans le cas d’une dent antérieure comme l’incisive latérale. Le fait de remplacer une dent qui manque coûte assez cher. En effet, les prothèses partielles amovibles qui peuvent remplacer les 2 latérales coûtent dans les 100 à 1000 dollars en fonction du niveau de complexité des prothèses.

Fermeture des espaces et remplacement des dents manquantes

Heureusement, il existe des possibilités de traitement lorsque ce sont des incisives latérales supérieures qui sont manquantes. La première possibilité est la fermeture des espaces. On peut avoir une situation comme suit. Des canines sont sorties pour prendre place sur les latérales manquantes. Ce qui crée des espaces entre les dents. Face à cela, il est possible de choisir entre 2 options de traitement. Soit opter pour une option qui garde les canines à la place des incisives latérales et fermer les espaces présents. On peut aussi choisir une autre option. Celle-ci consiste à ouvrir les espaces et remplacer les incisives latérales par des ponts ou des implants dentaires à Laval, une fois que l’orthodontie est réalisée. Ce choix présente plusieurs avantages. D’abord, c’est une méthode qui facilite les corrections orthondiques au cas où il y a au départ un manque d’espace important à l’arcade supérieure. L’occlusion devient meilleure entre les dents. Une fois que l’opération est terminée, la canine sera placée dans sa position idéale, ce qui va permettre une fonction optimale. Le fait de fermer les espaces et de remplacer les dents manquantes, offre une possibilité de garder en bon état le niveau osseux dans la région de l’incisive latérale.

Ouvrir l’espace des incisives latérales et remplacer prothétiquement les incisives latérales

Dans ce genre de cas, les options envisageables sont la pose d’un implant dentaire, la pose d’un pont que ce soit papillon ou conventionnel, ainsi que l’utilisation d’une prothèse partielle amovible. Au moment de la réalisation du traitement, l’orthodontiste commence par ouvrir de plus en plus les espaces entre les incisives latérales. Une fois que la taille requise est atteinte, il positionne des dents artificielles sur les broches. L’orthodontie finie, les dents sont placées jusqu’à ce que les implants dentaires et couronnes plus esthétiques puissent être réalisés par le dentiste.