Extraction dent quelle anesthésie

Extraire une dent chez le dentiste exige toujours l’application d’une anesthésie avant de réaliser les opérations nécessaires à entreprendre. Quelle anesthésie utilisée pour quelle opération dentaire ? Comment différencier une anesthésie locale et générale ? Vous le saurez en lisant l’article.

Anesthésie locale ou générale ?

L’anesthésie est un composé administré chez un patient nerveux avant la réalisation d’une intervention pour apaiser les douleurs ressenties par ses nerfs. Souvent, les dentistes et notamment ce dentiste à Anjou utilisent l’anesthésie locale pour réaliser une opération dentaire courante. Cette anesthésie s’applique dans une partie de la bouche, sans endormissement du patient. Elle se dissipe dans deux, trois ou quatre heures après l’intervention. Elle s’utilise pour le cas des opérations dentaires en général : traitement de canal, entretien périodique, obturation

Chez certains sujets présentant une anxiété sévère ou une incapacité d’origine connue, l’anesthésie locale n’est pas suffisante pour pouvoir le calmer. La sédation consciente ou l’anesthésie générale est alors nécessaire. Pour que le patient perde conscience, on lui injecte de l’oxyde de diazote, du gaz hilarant ou des sédatifs à administration orale. Ce type d’anesthésie s’applique dans le cadre de l’extraction de plusieurs dents en même temps ou de dent de sagesse.

Comment s’applique l’anesthésie locale ou générale ?

Avant l’application d’une anesthésie locale, le dentiste assèche l’intérieur de la bouche du patient à l’air libre ou avec un tampon. Il y appliquera ensuite un gel pour immobilier la région. L’anesthésie locale est administrée au niveau du tissu gingival. Souvent, le dentiste utilise une aiguille pour l’injecter au patient. Son effet ne se dissipera qu’après plusieurs heures. Après une opération dentaire, il se pourrait que vous ayez quelques problèmes à parler clairement, à boire ou à manger. Dans tous les cas, évitez de mordre ou de mâcher dans la partie anesthésiée.

Comme anesthésie générale, les dentistes utilisent souvent de l’oxyde de diazote qu’ils mélangent avec de l’oxygène. Le composé est ensuite administré grâce à un masque ajusté au niveau du nez. Le patient n’aura ensuite qu’à respirer pour que le médicament puisse agir immédiatement.

Les anesthésies dentaires provoquent-elles des effets secondaires ?

Les anesthésies dentaires ne provoquent des effets secondaires que très rarement. Le patient peut par exemple présenter un cas d’hématome au cours de l’injection de l’aiguille. L’hématome est une sorte de poche bourrée de sang et qui n’apparaît que lorsqu’un vaisseau sanguin a été touché de façon accidentelle. On pourrait aussi subir un engourdissement autour de la zone anesthésiée, des battements de cœur anormaux et de légères blessures des nerfs. Toutefois, ces effets secondaires se dissipent peu à peu dans quelques heures ou quelques jours. L’anesthésie locale ne provoque des réactions allergiques que très rarement. Dès votre premier contact avec votre dentiste, n’hésitez pas à le signaler toute intolérance allergique suite à l’administration d’un médicament quelconque pour qu’il puisse prendre les mesures nécessaires à votre traitement.

Pour le cas des femmes enceintes, il est préférable d’attendre après les trois premiers mois avant de vouloir suivre un traitement dentaire adéquat pour éviter tout type de désagrément au fœtus.