Qu’est-ce que l’éducation personnalisée à l’hygiène orale ?

L’éducation personnalisée à l’hygiène orale est une pratique qui vise à faire connaître les gestes et les compétences requises pour le maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire face aux différentes maladies carieuses ou parodontales. Elle contribue de près ou de loin à une meilleure communication entre praticien (le dentiste) et patient concernant les infections dentaires fréquentes, ses risques et les solutions possibles pour son traitement. La plupart des chirurgiens-dentistes de kirkland au CANADA préconise la méthode TELL-SHOW-DO pour l’éducation personnalisée à l’hygiène orale.

TELL

En français, « tell » signifie « dire ». Au cours de l’éducation personnalisée à l’hygiène orale, le praticien dentiste à Kirkland fournit des explications poussées sur la définition et la description des maladies dues à une mauvaise hygiène bucco-dentaire (gencive rose, dents cariées, saignement des gencives, récessions, aspect violacé de l’émail, douleurs au niveau des nerfs…) Sous tous ses aspects, l’importance de garder une bonne hygiène bucco-dentaire est soulignée durant la séance, notamment chez les femmes enceintes, les porteurs de pathologies d’origine cardio-vasculaire, les patients diabétiques, etc. Après la séance, le patient doit comprendre que sa dentition peut être fragilisée par une mauvaise hygiène orale.

Cette étape doit se réaliser dans un endroit calme avec des conditions matérielles adéquates pour que le patient puisse bien assimiler la leçon du jour. Le dentiste doit utiliser des termes simples et empathiques pour que tout le monde puisse le comprendre sans contraintes.

SHOW

Le fait d’expliquer peut ne pas être suffisant pour la sensibilisation à une bonne hygiène bucco-dentaire. De ce fait, pour inciter à une prise de conscience, le praticien-dentiste se doit de montrer au patient les troubles présents dans sa dentition :

  • Des signes cliniques marquants : mobilités, récessions, cavité carieuse, saignements, ouverture d’espaces interdentaires, sillon infiltré… Le dentiste peut par exemple utiliser un simple miroir, un révélateur de plaque, une caméra intrabuccale ou une caméra LED fluorescente.
  • Des signes radiographiques : présence de caries ou de pertes osseuses
  • Une étiologie principale qui se caractérise par la transformation des plaques dentaires en tartre épaisse.

A la fin des démonstrations, le dentiste prescrit le meilleur traitement à prévoir pour restaurer l’hygiène bucco-dentaire du patient.

DO

Cette partie vise surtout à apprendre les bonnes techniques de brossage au patient. Pour se faire, le praticien dentiste prend un modèle pédagogique et applique les techniques sur ce dernier. Une fois arrivé chez lui, le patient pourra donc appliquer les leçons données par son médecin. Généralement, cet enseignement se pratique au cours d’une deuxième séance, suite à un traitement dentaire et passe en revue :

  • Le type de brossage à adopter : manuel ou électrique, taille de la brosse à dents, etc.
  • La méthode, la fréquence et la durée préconisées pour le brossage : pour enlever les biofilms bactériens sur la surface dentaire, il est important d’insister sur le brossage au niveau du sillon gingival dentaire et des espaces interdentaires.

Pour une bonne hygiène bucco-dentaire, il est recommandé de brosser ses dents deux 2 fois par jour durant plus de 2 minutes. Le dentifrice utilisé devra contenir du fluor et orienté selon les pathologies dentaires (anticarie, parodontale…). Dans certains cas, l’utilisation d’un nettoyant interdentaire comme le fil dentaire ou la brossette interdentaire peut être utile.