Comprendre le déchaussement dentaire

Les tissus qui soutiennent la dent s’affaiblissent et sont même détruits car la gencive autour de la dent se rétracte. Une poche parodontale va se créer et constituera un espace favorable à la prolifération des bactéries. La gingivite est une pathologie qui annonce déjà l’arrivée de la récession gingivale. Si vous ressentez que vos dents ne tiennent plus en place, ci-après quelques informations pour comprendre le déchaussement dentaire qui pourraient vous intéresser.

Les causes de la récession gingivale

Un manque d’hygiène dentaire est souvent la source de maladies de la dentition. La récession gingivale fait partie des conséquences de l’accumulation de tartre sur les dents. Une mauvaise position dentaire peut aussi causer le déchaussement dentaire.

La gingivite, qui est un état avancé de la parodontite, est une maladie parodontale qui n’est pas étrangère aux dents qui bougent. Toute infection ou inflammation des gencives peut entraîner l’affaiblissement et la destruction de celles-ci, ce qui entraîne l’instabilité des dents. S’il y a bien une cause de la récession gingivale dont on ne se rend pas toujours compte, c’est le brossage inapproprié des dents. En effet, qu’il s’agisse de l’usage d’une brosse à dents à poils trop rigides ou d’un brossage trop vigoureux, cela affecte les gencives et notamment leur fermeté.

Le traitement du déchaussement dentaire

Pour confirmer qu’il s’agit bien d’une récession gingivale, le dentiste va d’abord procéder à une radiographie panoramique de la dentition. Si la pathologie est confirmée, ce dentiste à Saint-Jérôme nous explique que le premier traitement que le praticien va proposer est le détartrage. Comme son nom l’indique, cette procédure permettra d’enlever le tartre qui s’est accumulé sur les dents et d’empêcher que les bactéries n’atteignent l’os. Selon les cas, le surfaçage peut aussi être fait.

A part cela, le traitement dépendra du stade d’avancement de la maladie dentaire. Un autre traitement consiste à faire une greffe de gencive. C’est le traitement préconisé si la racine de la dent est trop exposée. Cela consiste à poser une fine couche de tissu du palais sur la base de la dent qui bouge. Enfin, le traitement au laser est une technique qui permet d’accélérer la cicatrisation de la gencive.

La prévention du déchaussement dentaire

Pour éviter la survenue du déchaussement dentaire, l’hygiène bucco-dentaire est de mise. Le brossage bi-quotidien permet de désorganiser la plaque dentaire. Le bon choix du dentifrice et de la brosse à dents est aussi de rigueur.

Les autres accessoires d’hygiène dentaire sont aussi utiles et notamment le fil dentaire pour nettoyer les espaces entre les dents. Les rendez-vous réguliers chez le dentiste permettent un suivi de l’évolution de la dentition et de voir de près les éventuels problèmes qui peuvent survenir. Certaines mauvaises habitudes comme fumer ou mâchouiller des objets durs et blessants doivent aussi être bannies du quotidien. Certains spécialistes recommandent même de ne pas faire trop de sport pour limiter les risques de choc.